L’art des excuses de pleine conscience

excuses - www.quantum-coaching.net

Quand le conflit surgit, il y a une façon de donner et de recevoir des excuses

Celui qui a dit « L’amour c’est ne jamais avoir à demander pardon » a probablement été marié à une licorne en peluche. Ou a une plante artificielle. Parce que s’ils étaient dans une relation avec une vraie personne, cette déclaration s’est probablement transformée en « L’amour signifie que je suis sur un chemin boueux vers la solitude parce que je ne demande jamais pardon. »

Avouons-le. Même les couples heureux se disputent et parfois ils tapent où ça fait mal. Malgré le travail acharné que vous consacrez à votre relation, malgré les heures que vous consacrez au développement personnel et à la gestion de votre état, et certainement malgré vos meilleures intentions, vous ne gérez pas toujours bien les conflits relationnels. On fait tous des erreurs et on fout parfois tout en l’air. Certaines de ces erreurs sont stupides et involontaires. Mais parfois, nous lançons des attaques ciblées sur les points sensibles de notre partenaire. Nous lui causons du tort et également à l’intimité entre nous. Alors, que faites-vous lorsque vous blessez les autres verbalement?

Vous demandez pardon. N’ignorez pas les erreurs. Si vous ne soignez pas les blessures, elles peuvent s’accumuler et des blessures non reconnues peuvent construire des murs entre vous. Mais nos erreurs sont aussi nos plus grandes leçons. Chaque acte ou mot maladroit nous donne l’occasion de recommencer. Lorsque vous échouez à aimer consciemment, je vous recommande de réessayer. Dans certains sports, certains joueurs s’autorisent une seconde chance après un mauvais tir, une seconde chance de réussir. Cela fonctionne aussi très bien en amour. Lorsque le mal est fait, des couples habiles se réparent et recommencent. Lorsqu’ils sont coincés, ils sont déterminés à s’en sortir, à apprendre quelque chose et à faire mieux la prochaine fois.

Comment donner et recevoir des excuses

Donner ou recevoir de bonnes excuses est un art et une bonne excuse comprend deux personnes. Il y a le donneur et le receveur. Les excuses doivent être présentées et elles doivent être acceptées. Une excuse bienveillante est basée sur la gentillesse, la générosité et la compassion. Je t’ai blessé. Je m’en rends compte. En tant qu’offenseur, je te propose de réparer mon erreur. Je te présente mes excuses avec un cœur, une voix et des mots tendres. J’essaye de renouveler notre intimité et de nous ramener à cette intimité. Mais je ne peux pas faire la réparation seule. Même une excuse élaborée par le Dallai-Lama lui-même n’est complète que si le destinataire l’accepte avec grâce et offre quelque chose en retour: le pardon. Quand tu m’as blessé, je te vois en difficultés. Et je t’aime, alors j’entends tes excuses avec un cœur, des oreilles et un esprit bienveillants. Et puis, je te pardonne. Sans mon pardon, notre querelle ne peut pas se résoudre. Ainsi, nous, l’offenseur et l’offensé, avons la même responsabilité de renouer ce qui a été déchiré. Nous sommes amoureux. Notre relation est quelque chose dont chacun assume l’entière responsabilité. Mon état d’esprit cause mon malheur, pas toi. Ainsi, même lorsque vous avez dit quelque chose de cruel, je peux choisir, avec mon esprit, de laisser tomber, de voir au-delà des nuages ​​temporaires de peur, d’ego et d’histoires et voir l’amour qu’il y a au-delà. Alors oui, mon amour, je te pardonne. Je te pardonne ton humanité, tes défauts, tes erreurs et tes faux pas. Et je te demande d’en faire de même pour moi lorsque je fais mes propres erreurs.

Les excuses conscientes en pratique: Réparer, Pardonner, Repartir à Zéro

Réparation

Voici un manuel de réparation lorsque quelque chose que vous avez dit a offensé votre partenaire. « Je suis désolé » est un bon début, mais pour qu’une excuse reconstruise l’intimité, elle doit avoir trois qualités.

  1. Si vous avez dit quelque chose d’injuste, vous devez d’abord reconnaître l’erreur.
  2. Deuxièmement, vous devez réparer les dommages.
  3. Troisièmement, vous devez promettre de vous améliorer.

Alors, entraînez-vous à dire « Je suis désolé » sous la forme: Reconnaissez, Réparez, Améliorez.
J’ai fait X (reconnaissez), je suis désolé (réparez), et je vais faire Y (améliorez).

Ça pourrait ressembler à ceci:

« Mon amour, je dois reconnaître que j’ai dit que je déteste aller te voir jouer au baseball et que le sport est une perte de temps. C’était une chose méchante à dire (propre). Parfois, je suis égoïste concernant mon temps, et ce n’est pas juste pour toi. Je suis désolé d’avoir dit ça (réparation). La prochaine fois que vous me demanderez de venir à un jeu, je te promets que j’y serais (améliorez). »

Vous pouvez inclure un peu d’humour pour les points bonus: « Mais bon, soyons réalistes, tu as épousée une artiste qui n’y connait rien au sport, à quoi tu t’attendais? Je t’aime bébé. »

Pardonner

Pouvez-vous pardonner et oublier? Si vous avez été blessé, vous n’oublierez peut-être jamais complètement. Mais vous pouvez toujours pardonner parce que le pardon est un choix, un choix que vous devrez peut-être faire encore et encore. Lorsque votre esprit est troublé et qu’il capte quelque chose que votre partenaire a dit ou fait qui vous a blessé, vous oubliez le moment présent. Vous revivez quelque chose qui n’existe plus. Vous créez votre propre souffrance ici et maintenant, basée sur une histoire. À moins que vous ne puissiez choisir de pardonner à votre bien-aimé, vous ne pouvez pas danser dans le moment présent avec lui. Vous êtes entaché par le passé.

En choisissant de pardonner à votre partenaire, vous choisissez également de vous pardonner, car vous faites aussi des erreurs. Choisissez d’arrêter de créer de la douleur à ce moment parfait. « Je te pardonne » est un bon début pour accepter des excuses. Mais si vous aspirez à être un partenaire généreux, je recommande également trois étapes pour le récepteur.

  1. Tout d’abord, remerciez votre partenaire de se soucier autant de vous et de votre relation.
  2. Deuxièmement, reconnaissez que votre partenaire a reconnu son erreur et tente de la réparer.
  3. Puis troisièmement, acceptez les excuses.

Entraînez-vous à dire « Je te pardonne », sous la forme: Merci, Reconnaissez, Acceptez. Merci d’avoir dit X (merci), j’apprécie que vous possédiez ce que vous avez dit (reconnaissez), et je vous pardonne pour Y (acceptez).

Cela peut ressembler à ceci:

«Merci d’avoir dit ça (merci). Ça m’a bouleversé quand tu as été impoli à propos de mon sport. J’ai l’impression que tu n’es pas intéressé par le sport que j’aime. Mais il faut du courage pour admettre que tu étais méchant (reconnaissez). Ça va. J’accepte tes excuses. J’adorerais que tu viens au match mercredi (acceptez).  »

Vous pouvez également inclure de l’humour ici pour des points bonus: « Et bon, peut-être qu’on pourrait aller prendre un verre au café d’art bizarre que vous aimez! »

Recommencez à zéro

Les affaires inachevées s’accumulent. Lâchez prise avec les petites plaies et les grosses blessures pour qu’elles ne s’empilent pas. Pratiquez souvent les doubles excuses. L’amour signifie dire que « je suis désolé. Je te pardonne. Et maintenant nous repartons à zéro, en ce moment même, en amis et en amants.

Parce que tu es beaucoup plus amusant qu’une licorne en peluche.

Partagez votre avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :