7 points à méditer pour massacrer vos soucis

Voici 7 points à méditer aujourd’hui pour massacrer vos soucis.

Ne vous contentez pas de simplement lire ces points mais prenez le temps de cogiter sur chaque point

1. Les inquiétudes sont souvent des choses imaginaires qui ne se réalisent jamais.

Rester en mouvement et concentrez vous sur des choses qui vous donnent de l’énergie et que vous maîtrisez!

2. Be a warrior, not a worrier! (Soyez un(e) Guerrier/Guerrière)

Êtes-vous prêt à faire les choix que les autres ne prendront probablement jamais?

3. Pour être le/la meilleur(e), vous devez pouvoir gérer le pire.

La valeur d’un entrepreneur se mesure via la pression qu’il arrive à gérer.

4. Il y a une grande différence entre des problèmes et des soucis

Des soucis sont des choses imaginaires qui ne se réalisent probablement même pas.

5. Déchargez-vous de façon régulière. Tout tenir pour soi n’aide personne

Déchargez-vous de façon constructive: Faites du sport, ayez de belles conversations, dansez, riez, chantez, dessinez, pleurez… Laissez tout sortir!

6. Si vous avez honte de quelque chose, donnez lui un nom.

Vous êtes aussi mal que vos secrets. Vous ne devez pas les traîner avec vous pour le reste de votre vie

7. S’il n’y a pas de combat, il n’y a pas de progrès.

Les plus grands défis sont à l’origine de croissance, et la croissance est à l’origine de la progression.

Qu’en pensez-vous!

Partagez votre avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :