Que faire pour savoir si vous êtes amoureu(x)se de la mauvaise personne – Partie 2:


Comment arrêter de s’apitoyer sur son sort:

Commencez par accepter la situation.

Si vous cherchez à vous venger, vous allez trainer cette souffrance pendant un très long moment. Dites-vous que cette douleur est une conséquence inévitable des événements.

  • De manière progressive, vous apprendrez de vos expériences et aurez la chance de murir.
  • Apprenez à éprouver de la compassion ou de l’indifférence envers celui qui vous a déçu. Bien que vous ne puissiez probablement pas comprendre ses décisions, vous pouvez essayer de les accepter.

Souvenez-vous de vos propres valeurs.

Si cela peut vous aider, utilisez des affirmations journalières, ou collez des post-it à des endroits où vous pouvez les voir facilement. Le simple fait d’avoir été amoureuse de la mauvaise personne, ou de vous être sentie frustrée parce que ce n’était pas le moment de développer une telle relation ne signifie pas que vous n’ayez pas de valeur. Rappelez-vous que votre vie est faite d’une série d’expériences et de rencontres et cet échec ne sera pas le seul.

  • Vous êtes exactement la bonne personne pour quelqu’un d’autre au bon moment.
  • Ce rejet pourrait vous servir de leçon pour les fois à venir afin de trouver la bonne personne.

Arrêtez de vous morfondre.

Lorsque vous êtes amoureu(x)se de la mauvaise personne, il est très facile de se torturer. C’est une triste situation et le fait de vous apitoyer ne vous réconfortera en aucun cas. La première chose à faire est de décider de ne plus vous morfondre.

  • Si vous voyez que vous avez tendance à vous apitoyer sur votre sort, souvenez-vous de quelque chose qui vous fait sourire.
  • Il est possible que vous allez sombrer dans cette tristesse au fur et à mesure que vous tentez de vous en éloigner. Ne vous énervez pas sur vous-même, sachez simplement reconnaitre quand cela arrive et tournez votre attention sur quelque chose de plus positif. (ex: les animaux de compagnie, ils sont géniaux pour ça 😉)
  • Lorsque vous commencerez à vous apercevoir que l’apitoiement n’est pas une solution, vous serez prêt(e) à essayer de nouvelles choses.

Tenez un journal de gratitude. 

(Oui oui un journal de gratitude 😃)

Le fait de vous focaliser sur les bonnes choses qui se passent dans votre vie et que vous pourriez considérer comme acquis, vous aidera à faire face à votre tristesse. Les habitudes à prendre quand on tient un journal de gratitude est de s’obliger à écrire aussi les noms des personnes envers qui vous êtes reconnaissant et de noter les évènements qui vous ont agréablement surpris.

  • Écrivez sans vous soucier de la qualité de vos écrits. Vous pouvez utiliser des phrases complètes ou noter simplement quelques mots, quelques idées, ou dessinez simplement des images.
  • Lorsque vous vous sentez submergé(e) par les sentiments négatifs, le fait d’écrire les choses pour lesquelles vous êtes reconnaissant(e) peut vous aider à tourner votre attention sur des choses plus positives.
  • Vous pouvez lire votre journal de gratitude à tout moment pour vous réconforter un peu plus. Après tout, peu importe à quel point votre vie est difficile en ce moment, il y a toujours des choses dont vous pouvez être reconnaissant(e).

Il y aura 4 parties à cet article, dans la prochaine partie je vous parlerais des soins que vous pouvez obtenir et en quoi ils vous aideront.

 

Mais en attendant prenez soin de vous et 😀

Partagez votre avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :