Comment s’affirmer?


Je rencontre souvent des personnes qui n’osent pas s’affirmer pour différentes raisons.

  • Soit elles ont peur d’être perçues comme agressives ou arrogantes.
  • Soit elles craignent de ne pas être aimées par la personne en face d’elles.
  • Soit elles détestent les conflits et veulent les éviter.

Peu importe ce qui se cache sous le choix de ne pas exprimer ce que vous pensez, vous limitez alors vous-même votre propre voix interne.  Résultat: une frustration qui dépose son venin en vous et dans la relation engendrant ainsi un cocktail toxique.

Voici 3 comportements à éviter:

  • S’abstenir de dire ce que vous pensez. Vous vous retenez de dire ce que vous pensez et vous accumulez les tensions. À force de stresser, vous risquez de ressentir des malaises, d’avoir des migraines, de déprimer…   Cela diminue votre qualité de vie.
  • S’accommoder. Vous vous contentez de moins que ce que vous souhaitez sous parce que vous ne souhaitez ne pas trop déranger, ne pas insister, ne pas faire de vagues. Qu’est-ce que cela produit? Vous accumulez du ressentiment envers l’autre et vous le lui ferez payer plus tard.  De plus, en ne respectant pas votre valeur, votre sentiment d’avoir de la valeur diminue.
  • Passer à l’attaque. Lorsque vous n’en pouvez plus, votre colère éclate.  Dans ces moments, vous n’avez plus accès à votre bon jugement et vos paroles et vos actes peuvent dépasser votre pensée.  Est-ce vraiment bon pour la relation d’attendre d’en arriver là?

Voici maintenant 3 comportements à favoriser:

  • Surveillez vos limites. Vous méritez que vos limites et vos valeurs soient respectées.  Vous êtes une personne douce et pacifique?  Souvenez-vous que vous pourrez le demeurer en cessant de vous abstenir de parler.  Apprenez à exprimer vos limites, vos opinions et vos demandes.
    .
  • Aérer vous.  Donnez-vous le droit de prendre un moment de réflexion. La prochaine fois que vous réalisez que vous venez de vous contenter d’une situation insatisfaisante, prenez une profonde respiration, jusqu’à sentir que votre souffle emplis votre cœur.  Vous allez retrouver votre calme et vos moyens avant de réagir, car vous aurez aérer votre cœur et votre cerveau.
    .
  • Ne tentez pas à garder la paix à tout prix.  Il faut souvent passer par un moment de discussion pour trouver un terrain d’entente.  L’utilité de la confrontation, c’est d’en arriver à mieux se comprendre.

Sous tout conflit, qu’il s’agisse d’une divergence d’opinion ou d’un désaccord important, se trouve une possibilité d’amener plus de clarté, de compréhension et de confiance

À mon avis, ça constitue un nectar de la paix intérieure.

Quel petit pas choisissez-vous de faire maintenant?

Donnez-moi votre avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :