Apprendre à écouter pour écouter et non écouter pour répondre


Je remarque souvent que beaucoup de personnes sont tellement sur la défensive qu’ils n’écoutent pas réellement ce qu’on dit, mais s’attendent au pire et tentent de répliquer. Vous connaissez surement ces réponse toutes faites qu’on répond sans réfléchir: « oui, c’est ça… », « et toi alors », « toute façon je ne sais jamais rien faire de bien » ou tout autre alternative. Ceci est souvent la source de disputes et de conflits autant sur le plan professionnel que relationnel.

Exemple: Si votre responsable vous dit de faire plus attention  certains aspects de votre travail ça ne veut pas dire qu’il vous insupporte ou que vous faites mal votre travail, mais simplement qu’il y a matière à perfectionner.Si votre mari vous fait une critique sur la nourriture, ça ne veut pas dire que vous êtes nul en cuisine.

Voici quelques petits conseils pour éviter ces mal-entendus:

  1. Reformulez

    Reformulez ce que vous venez d’entendre et demandez confirmation.
    ex: « Donc si j’ai bien compris… ? »

  2. Regardez la personne dans les yeux

    Ont dit souvent que les yeux sont le miroir de l’âme, en regardant les personnes dans les yeux vous pouvez déceler ses intentions.

  3. Évitez les phrase commençant par TU

    Quand vous souhaitez dire à quelqu’un que son comportement vous est insupportable, ne dites surtout pas « TU est insupportable », la personne ne vous écoutera plus réellement et enclenchera directement son mode défensif.Essayez plutôt des phrase comme ceci: « je me sens… car ton comportement et insupportable », de cette façon la personne comprend que son comportement est insupportable mais pas lui même, ce qui est plus facile à accepter.

  4. Vérifiez la bonne compréhension de vos dire

    Des fois vous pouvez dire des choses qui sont mal prises juste parce qu’elles ont été mal comprises. Vous pouvez avoir les meilleures intentions du monde et malgré tout réussir malgré vous à vexer la personne en face de vous. Si vous voyez au langage corporel de la personne qu’elle le prend mal, essayez de reformuler vos dire d’une façon que la personne comprend vos intentions.

  5. Ne lisez pas dans l’esprit des autres

    Ici je ne parle pas de magie et télépathie, mais on a tendance à croire qu’on connait un personne tellement bien qu’on peut prédire ce qu’il pense. Ou croire qu’une personne vous connais tellement bien qu’elle devrais savoir ce que vous pensez.
    Ne pensez surtout pas ça car ce n’est pas votre responsabilité ni celle d’autrui de savoir ce qui se passe dans le tête de quelqu’un d’autre. Chaque personne est unique dans sa façon de penser

  6. Apprenez à lire le langage corporel

    Le langage corporel est plus important que les paroles prononcées, 90% de la communication se fait par le non-verbal. Si une personne vous dit qu’elle n’est pas vexée mais que vous ressentez que son comportement n’est pas congruent avec ses dire vous pouvez quand même rectifier le tire

 

Ceci sont des petits exemples de changements dans votre communication de tous les jours,  je donne des formations personnalisées pour optimiser votre communication, si vous êtes intéressés contacter moi 😉

 

Partagez votre avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :